Retour au blog 07.10.2018

Bonjour Assurance Santé Internationale, au revoir Questionnaire Médical

"Malheureusement, nous devons refuser votre demande d'assurance". En Suisse, vous n'entendrez jamais cette phrase de la part d'une compagnie d'assurance. Dans ce pays, il y a une obligation d'assurance, du moins pour l'assurance de base universelle. Cependant, les compagnies d'assurance internationales peuvent refuser votre demande quand votre questionnaire de santé se révèle trop risqué. C'est ce qui est arrivé à Paul S. (61 ans) de Zürich. La solution : un transfert vers l'assurance santé internationale sans examen médical. C'est possible ? Bien sûr que oui. Nous vous expliquons comment ci-dessous.

C'est une bonne chose de faire un nouveau check-up médical - pour votre santé et aussi pour vous-même. Paul S. (61 ans) de Zurich a pensé la même chose et a effectué un bilan de santé lorsqu'il s'est inscrit auprès d'une compagnie d'assurance internationale. Il se prépare en effet à émigrer. Pour des raisons professionnelles, Paul déménage dans l'Ouest du Canada pour les trois prochaines années. Il est architecte et prend part à un projet d'envergure à Vancouver. Il a besoin d'une assurance santé internationale et c'est pour cela qu'il a passé l'examen médical. Une simple formalité ? Loin de là. Ce n'est qu'après avoir rempli le questionnaire médical et le bilan de santé complet que l'architecte zurichois a pris conscience de la difficulté d'obtenir une couverture internationale - la compagnie d'assurance internationale a rejeté sa demande de couverture. La raison : Il avait trop de conditions médicales préexistantes.

Paul a toujours été un fan de sport. Qu'il s'agisse de faire de la plongée dans la mer Rouge, de skier sur les glaciers du Valais ou de courir le marathon de Berlin. Malheureusement son corps ne l'a pas toujours remercié. Ses genoux n'ont pas résisté à cette activité sportive intense, et il a dû se faire implanter des articulations artificielles du genou à l'âge de 59 ans. Il s'est aussi cassé la jambe deux fois. Et puis il a récemment développé un diabète de type 2, probablement héréditaire. Pour Paul, ce ne sont que des bobos qui le restreignent un tout petit peu dans sa vie active - mais c'est bien plus que cela pour l' assurance maladie internationale....comme il l'a appris à ses dépens récemment.

L'exception à la règle
Le refus subi par Paul n'est pas un incident isolé. Une assurance internationale a - comme les assurances suisses pour les complémentaires ou les assurances maladie privées (par ex. en Allemagne) - le droit de mettre en place ce qu'on appelle une surprime ou un supplément pour raison médicale sur certaines maladies ou conditions médicales préexistantes. Et ils peuvent même exclure certains services ou même refuser un client. Heureusement, il n'y a pas de règle sans exception. Grâce à des accords entre plusieurs compagnies d'assurance suisses et nos partenaires d'assurance internationaux, nous sommes là pour vous et nous vous permettons de devenir client d'une assurance santé internationale sans questionnaire médical à remplir - à condition que vous ayez déjà une assurance maladie complémentaire ambulatoire ou hospitalière auprès d'une compagnie d'assurance suisse.

Vous avez l'impression d'être dans la même situation que Paul? Il vous suffit de nous contacter en utilisant le formulaire ou par téléphone au +41 43 399 89 89.